jeudi 11 mars 2010

REPONSE A UNE MUSULMANE (et à certaines autres du même style)




Un jour, j'ai reçu un message fort désobligeant et insultant, de la part d'une musulmane qui n'avait pas apprécié mon article sur le voile en France, laissé sur l'un de mes blogs. Je lui fis cette réponse :

Je fais suite à votre message...
Dites-moi, vous auriez dû écrire encore plus petit ! Cela dénote sûrement quelque chose...
Votre exposé - que dis-je, votre cours sur l'islam - étant vraiment très long et ennuyeux, ce fut plutôt ardu à déchiffrer...
En tout cas, quel didactisme forcené sur le sujet !

Si je prends la peine de vous répondre, ce n'est certes pas pour reprendre les termes de votre ridicule exposé... Celui d'une musulmane enragée, (comme toutes celles qui voient rouge dès qu'on aborde le sujet du voile) et qui ne possède sans doute pour toute culture que celle de l'islam. Et pour toute lecture, sans doute seulement celle du Coran...
Une musulmane qui se mêle de ce qui ne la regarde pas, puisqu'il s'agit du voile en France et qu'elle vit au Maroc...
Madame, grand bien vous fasse d'y vivre ! Restez-y, au moins là-bas vous êtes à votre place pour porter hidjab, burqa ou tout ce que vous voudrez !

Une musulmane dont la pauvreté des arguments est navrante...
Des arguments, comme : "votre torchon", "vos fautes de syntaxe", etc.
C'est bien là qu'on retrouve toutes les caractéristiques d'une bassesse typique, propre aux musulmans piqués au vif et faisant preuve d'un esprit petit et mesquin... Mais laissons cela, je n'en ai que faire, mes lecteurs apprécient mes livres et dans l'ensemble, je suis assez sûre de mon français, qu'il m'est d'ailleurs arrivé d'enseigner. Lorsqu'on a fait des études de Lettres, avec latin en plus, n'est-ce pas... D'autant que même les plus érudits peuvent parfois se tromper : errare humanum est... Alors, laissez-moi rire !
Vous voulez peut-être m'apprendre mon métier ? Je ne sais pas qui vous êtes, mais votre suffisance est énorme ! Vous semblez avoir une très haute opinion de vous-même... Pourtant, il est fort possible que ce soit vous qui ignoriez la syntaxe...

Une musulmane qui, en plus, ignore également que la France est avant tout laïque et chrétienne... Chrétienne de par ses origines, la laïcité étant survenue bien après. Vous me voyez ravie de vous apprendre pourquoi : du temps des rois de France, les monarques devaient en passer plus ou moins par l'autorité du pape, le pape étant chrétien comme vous le savez sans doute... A cette époque, on peut dire qu'Eglise et Etat ne faisaient pratiquement qu'un... Or, dans les années 1900 et même avant, les gouvernements successifs ne voulaient plus mélanger politique et religion. D'où il en ressortit d'abord de nombreuses propositions de loi, dont celles-ci :
- 20 octobre 1902 : proposition de loi d'Ernest Roche tendant à la séparation des Églises et de l'État
- 26 mai 1903 : proposition de loi tendant à organiser le régime de séparation des Églises et de l'État, présentée par Gustave Hubbard
- 30 mai 1904 : vote par la Chambre des députés de la rupture des relations diplomatiques avec le Vatican.
- 4 septembre 1904 : Emile Combes déclare dans un discours prononcé à Auxerre que le vote de la loi de Séparation est désormais inéluctable.
- 31 janvier 1905 : proposition de loi Sénac sur la séparation des Églises et de l'État et la suppression du budget des cultes
-- 6 décembre 1905 : Sous la présidence de Paul Doumer, le texte est voté conforme par les sénateurs par 181 voix contre 101
- 9 décembre 1905 : La loi de Séparation est promulguée par le Président de la République.
- 11 décembre 1905 : Publiée au Journal officiel, la loi entre en vigueur au 1er janvier 1906.
- 1958 : La Constitution de la Ve République dispose en outre que « la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale".

La France est donc bien chrétienne de par ses origines, même si elle est à présent laïque, justement pour permettre à chacun de choisir sa religion... Notons au passage Saint-Louis, qui fut roi de France...

Concernant "La Hide", oui, madame l'inquisitrice, je savais que c'était plutôt l'Aïd el-Kebir ou l'Aïd el-Fitr... Mais c'est une coutume de Mayotte, île musulmane où j'ai vécu huit ans, que de l'écrire de la sorte. Voilà pourquoi !

Personnellement, je me moque en effet des religions, qui ont apporté de tout temps plus de mal que de bien. Voir, par exemple, autrefois les guerres de religions et plus près de nous la guerre du Liban, où les musulmans tuaient les chrétiens... Ou encore, le conflit irlandais : catholiques contre protestants... Et aujourd'hui, tout récemment, dans je ne sais plus quel pays africain, où musulmans et chrétiens s'entre-tuent... Sans parler des fondamentalistes musulmans, qui font sauteur des bombes un peu partout dans le monde au nom d'Allah et du Coran... Et j'en passe !
D'autant que la Bible, le Coran et la Thora ont été écrits par de simples hommes, qui ont bien écrit ce qu'ils voulaient et sans doute ce qui les arrangeait... Notamment Mahomet, un chamelier qui eut des visions dans le désert (des hallucinations ?)...
Quand on étudie la philosophie, il n'est plus possible de croire à tous ces textes qui n'ont rien de sacrés, à toutes ces utopies... Je suis cependant panthéiste...
Au départ, les religions n'ont été créées que pour que les peuples soient soumis, afin que les dirigeants les aient bien en mains...
Et je rejoins Henri de Montherlant, qui disait à ce propos, je cite : "La religion est la maladie honteuse de l'humanité. La politique en est le cancer".
Point n'est besoin d'une religion pour se comporter dignement et savoir distinguer le bien et le mal...

CE QUE DIT LE CORAN SUR LE VOILE ISLAMIQUE

Aujourd'hui, la position des religieux sur le port du voile pour toutes les femmes musulmanes n'est pas figée. Le débat porte sur deux points. D'une part il s'agit de savoir qui précisément cette phrase désigne, et d'autre part s'il s'agit d'un conseil ou d'une obligation.

Coran, Sourate 33 :

Traduction de Jacques Berque :

59. Prophète, Dis à tes épouses, à tes filles, aux femmes des croyants de revêtir leur mantes : sûr moyen d'être reconnues (pour des dames) et d'échapper à toute offense
- Dieu est Tout indulgence, Miséricordieux.

Coran, Sourate 24

Traduction de Jacques Berque :

31. Dis aux croyantes de baisser les yeux et de contenir leur sexe ; de ne pas faire montre de leurs agréments, sauf ce qui en émerge, de rabattre leur fichu sur les échancrures de leurs vêtements. Elles ne laisseront voir leurs agréments qu'à leur mari, à leurs enfants, à leurs pères, beaux-pères, fils, beaux-fils, neveux de frères et de soeurs, aux femmes (de leur communauté), à leurs captives, à leurs dépendants hommes incapables de l'acte, ou garçons encore ignorant de l'intimité des femmes. Qu'elles ne piaffent pas pour révéler ce qu'elles cachent de leurs agréments.

Jacques Berque ajoute cette note : "Leurs agréments" : le mot est à entendre non seulement des parures mais des appas corporels. On a renoncé à traduire une suite de 25 pronoms au féminin pluriel. A qui note dans le Coran le caractère personnaliste de ce pronom affixe, la répétition s'avère significative. Le législateur parait ici soucieux de ménager à la femme ce qui fait partie de sa personnalité, en évitant seulement l'exhibition provocante. Si cela est vrai, on est loin des interprétations extensives de la coutume juridique.

POSITIONS DES INSTITUTIONS MUSULMANES DE FRANCE

Le Conseil Français du Culte Musulman CFCM ne s'est pas prononcé clairement sur la loi du 15 mars ni sur l'interprétation qu'il faut faire des versets du Coran. Une commission devrait être créée pour répondre à la question de l'interprétation du Coran.

La Grande Mosquée de Paris GMP, ainsi que le Comité de coordination des musulmans turcs de France CCMTF et la Fédération française des Associations islamiques d’Afrique, des Comores et des Antilles FFAIACA ont demandé aux élèves de retirer leur voile ostensible.

QUELQUES POSITIONS

Pour Malek Chebel :

"Celles qui subissent le voile, venu des hommes, du milieu des hommes, de l'univers masculin : le frère, le père, l'imam, tout autour, le quartier... Comment il est contrôlé par les théologiens et par les imams, plus ou moins d'ailleurs honnêtes ces imams... Hé bien je prétends que le voile est un instrument de la soumission de la femme. Et enlever le voile, loin de déplaire à Dieu, je pense qu'on peut plaire encore plus à Dieu, parce qu'on sera un individu. Et la femme pourra dire : je suis un individu, je suis une musulmane, qui s'assume et qui n'a pas besoin d'un fichu pour montrer qu'elle est musulmane."
Malek Chebel, lors d'un entretien dans un reportage de Marianne Klaric pour le magazine télé de la RTBF Question à la Une.

Mon propos : Bravo à Malek Chebel ! C'est tout à fait ce que je pense et que pensent de très nombreuses personnes, heureusement...

Madame, je vous laisse méditer sur ce dernier paragraphe !


8 commentaires:

Anonyme a dit…

Amiable fill someone in on and this post helped me alot in my college assignement. Thank you seeking your information.

Kabotine a dit…

Interessant cette réponse, très bien détaillée et argumentée.

Quel courage pourrais-je dire, moi qui demeure consentuelle sur mon blog... Bravo à vous !

Younes a dit…

Chère madame Mérieau,
Vous pensez être une femme cultivée. Mais je crois surtout que votre culture est nourrie par la haine. Elle est en effet nourrie par la haine des autres ; ceux - ou plutôt celles - qui vous sont inaccessibles.
Votre peur des étrangers est certaine, celle des musulmans évidente.
Vous pas la première à raconter ce que vous voulez sur l'Islam et les musulmans et vous ne serez pas la dernière. Vous moquer de l'écriture d'une Marocaine et de son niveau de langue en français n'est pas digne d'un écrivain. Je suis persuadé que vous ne pouvez pas, même approximativement, en faire de même en langue arabe, qui reste, au passage, l'une des plus riches langues vivantes connues à ce jour.
Ce qui vous échappe et qui vous est inaccessible, c'est la langue arabe pour qui Charlemagne avait beaucoup de respect et qui est enseignée en France depuis la création de la Sorbonne.
Laissez-moi vous dire que lorsqu'on n'est pas digne d'être écrivain, on ne doit pas non plus s'improviser historien. Le prophète Muhammad (Mahomet pour vous) n'était pas un chamelier. Et quand bien même il l'aurait été, il est aujourd'hui l'homme qui a le plus marqué l'Histoire du monde. Et pour votre information, il ne savait ni lire, ni écrire. Il n'a donc pas écrit le Coran. Mais il lui fut révélé, tout comme fut révélée la Bible, à la différence près que la Bible a été falsifiée et que le Coran est resté authentique.
Vos médisances sur l'Islam et les musulmans resterons lettre-morte et ne ferons jamais écho.
Quant au voile, à vrai dire, vous n'avez pas besoin de vous voiler, vous avez déjà un voile devant les yeux. Et comme a dit un certain sage : "Celui qui reste dans l'obscurité ne verra jamais la lumière..."
Vous êtes dans l'obscurité et personne, ni les musulmans, ni des semblables à vous (pour reprendre une de vos expressions) ne pourrons rien pour vous.
Ce que vous publiez, ce que vous écrivez sur l'Islam et les musulmans n'affectent pas les musulmans.
Voyez-vous, chère Madame Mérieau, l'Islam n'entre que dans les coeurs de ceux que Dieu a choisi, pas de ceux qui subissent Sa colère, ni de ceux des égarés.
Et à propos, il y a bien longtemps que Jacques Berque n'est plus une référence en matière de traduction du Coran. Voyez-vous, les musulmans aussi maîtrisent la langue de Molière et se passent aujourd'hui volontiers des services de ceux qui s'autoproclament "orientalistes".
Vous dites que la France est Chrétienne. Soit. Mais à vous lire, vous êtes à mille lieux du Christianisme. Un chrétien ne peut pas avoir de haine envers les autres et votre tentative de fuite sur le terrain de la philosophie n'a pas de valeur de discours auto-justificateur.
Vous êtes à mes yeux une femme sans identité qui cherche à se faire une tribune que même d'autres, ô combien tristement plus célèbres, n'ont pas réussi à se faire...sur le dos de l'Islam.

Justine Mérieau - Ecrivain a dit…

J'aurais pu supprimer votre commentaire. Au contraire je le laisse, il apporte de l'eau à mon moulin...
Bien sûr, que mes articles n'affectent pas les musulmans de bonne foi ! Puisqu'à l'inverse de vous ils y adhèrent parce qu'ils sont d'accord sur ce que dénoncent certains musulmans, comme Wafa Sultan ou encore Abdel-Samad, politologue d'origine égyptienne, et bien d'autres que je ne citerai pas...
Heureusement que certains musulmans sont plus intelligents et qu'ils se sont enfin rendus compte de l'obscurantisme de l'Islam ! Cette idéologie d'un autre âge qui se prétend religion de paix... Eux savent que le Coran doit être revu pour être fiable. Déjà, débarrassé de ces odieux "Versets sataniques"... Des versets dénoncés par Salman Rusdhie depuis longtemps. Quel brave homme ! C'est lui, qui, en premier, a ouvert les yeux aux mécréants que nous sommes ! Grand bien lui fasse, il nous a rendu service ! Mais, pauvre de lui, il doit jusqu'à la fin de ses jours affronter les délices de votre Fatwa ! Quelle belle invention pacifique et moderne ! Avec la Charia... C'est là qu'on voit tout le génie musulman ! Et vous osez me taxer de haineuse ? Quel mensonge et quelle hypocrisie ! Mais je n'en suis nullement étonnée, j'y suis même habituée depuis le temps...
Il ressort donc de votre commentaire qu'ainsi que tout musulman plus ou moins intégriste, telle la musulmane enragée à qui je réponds dans mon article, vous vous trouvez bien être affecté par celui-ci... Sinon, pourquoi prendre la peine d'y répondre, et aussi longuement ?...
Voyez, me concernant j'étais si peu affectée par votre commentaire, que je l'ai donc laissé et que je n'y réponds que très longtemps après, parce que j'en ai trouvé le temps et que cela m'amuse...

Albin _____________ Abdessalam a dit…

Bismillah
Je place ma confiance en Dieu.

Tout d’abord je me permets d’éclaircir les propos de Younes :

En vérité c’est Nous qui avons révélé le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien. Coran 15. 9

Ce verset signifie que Dieu s’est porté Garant du dernier Livre révélé, contrairement aux révélations précédentes, où Il avait donné cette responsabilité aux hommes.

Et il ne prononce rien sous l’effet de la passion, ce n’est qu’une révélation qui lui est faite.
Coran 53. 3-4

Dis-leur : « Je ne prétends pas posséder les trésors du Seigneur, ni connaître les mystères de l’Univers, pas plus que je ne prétends être un ange. Je ne fais que suivre ce qui m’est révélé. »
Coran 6. 50

Le Coran est une Révélation Divine, il ne comporte aucune parole de Muhammad (صلى الله عليه و سلم), ni d’autres hommes.

Si tes références c’est Malek Chebel, Abdel-Samad et les Mollah de l’Iran, nous c’est le Prophète Muhammad, le meilleur des hommes, sur lui la paix et la bénédiction. C’est l’homme que Dieu a le plus aimé de toute l’Histoire et Il lui a pardonné ses péchés pour lui accorder le plus haut degré du Paradis.

T’es tu demandé si ces hommes que tu cite faisaient la prière et si celle-ci était acceptée par leur Seigneur ? T’es tu demandé si ils ont lus les livres de jurisprudence des écoles Hanafites, Malikites et Shafi’ites ? Ou s’ils avaient lu les écrits de Cheikh Ibn Taymiya ?

Penses-tu trouvé la réussite ici bas et dans l’au-delà en disant que la religion de Dieu est une idéologie ? N’es pas plutôt vous qui êtes attaché aux idéologies, symboles de la misère spirituelle, comme le matérialisme ou le sécularisme ?

Penses-tu qu’un peuple qui considère la loi des hommes comme meilleur que celle du Créateur peut trouver un semblant de justice et de paix social ?

Penses-tu que le fondamentalisme et l’intégrisme peuvent venir d’une minorité religieuse, à l’heure où le laïcisme et le libertinage sont jetés au milieu d’une lutte intellectuelle ?

Mais certes, les Musulmans ont été avertis.

Selon Anas Ibn Mâlik (Que Dieu l’agréé), le Messager de Dieu (صلى الله عليه و سلم) a dit : « Avant l’Antéchrist, il y aura des années trompeuses. On démentira la personne sincère et on croira le menteur, on accusera l’honnête homme et on aura confiance au malhonnête. Et les Ruwaybidhah (les gens vils et insignifiants) parleront. –Qui sont-ils ?- Le pervers qui parle sur des sujets graves (ou les affaires communes). »
Hadith authentique rapporté par Ahmad.

Et dans un autre hadîth rapporté par Al-Hâkim, il a dit : « Parmi les signes annonciateurs de l’Heure, les mauvaise personnes seront honorés et les bonnes rabaissées, les actes et les pratiques se feront rares tandis que l’on parlera beaucoup. »

Salam

Albin _____________ Abdessalam a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Justine Mérieau - Ecrivain a dit…

Albin, tout est question de croyance. Chacun croit ce qu'il pense être la vérité... Pour moi et pour beaucoup d'autres, le Coran n'est pas du tout fiable, pas plus que la Bible d'ailleurs. Mahomet était un chamelier qui eut soi-disant des révélations divines dans le désert... mais c'est lui qui le dit, il n'est pas divin mais humain et personne ne peut vérifier ses dires ! Par ailleurs, les historiens savent qu'auparavant il avait rencontré des chrétiens et qu'il s'était intéressé à leur histoire. Mahomet s'était aperçu du chaos qui régnait dans son pays et a tout simplement pensé que pour y remettre de l'ordre il fallait une religion qui servirait de guide, comme celle des chrétiens. Les dirigeants de La Mecque, en bons païens, ne l'ont pas vu de cet oeil et l'ont chassé. Il s'est alors replié à Médine et a commencé à recruter ses adeptes. Il en eut bientôt de nombreux, et pour cause : il les forma en bandits de grands chemins, les exhortant à tuer les riches voyageurs, car il avait besoin d'argent pour constituer sa communauté. Alors, Mahomet un homme choisi par Dieu ? Sûrement pas ! Un homme rusé, qui a profité de la naïveté et de la cupidité des adeptes qu'il recrutait... Un faux prophète, qui a trouvé ce moyen pour s'enrichir et prendre le pouvoir... Par qui fut écrit le Coran ? Pas par lui, bien sûr, puisqu'il était inculte et analphabète ! Il a fait croire à celui à qui il l'a fait écrire en s'inspirant de l'histoire chrétienne, que c'était Dieu qui lui avait soufflé ce qui est appelé versets et sourates ; de ce fait, il lui était facile de faire écrire tout ce qui lui passait par la tête et qui l'arrangeait lui ! Parce qu'on voit mal Dieu prônant les meurtres, la lapidation et la pédophilie... Ce ne serait plus un Dieu, mais Satan !

Albin _____________ Abdessalam a dit…

Le Coran est la Parole de Dieu révélée à Mohammed dans une langue arabe parfaite pendant 23 ans. Ce Livre ancré dans le cœur des Hommes depuis 14 siècles a été mis par écrit par des scribes dont les 4 califes font partie. Des hypocrites ont bien essayé de modifier les sens du Coran mais en vain, le Livre est inchangeable à la voyelle près, jusqu’à la fin du monde.
Les découvertes scientifiques du 20 ième siècle n’ont fait que prouver que le Coran est la parole de Dieu.

En effet, es Dieu ou un berger illettré vivant dans le désert d’Arabie au 7 ième siècle qui a pu décrire la Création des Cieux et de la Terre (« Big Bang »), l’expansion de l’Univers, l’embryologie, les nappes phréatiques, la formation des nuages, le rôle des montagnes dans la terre, le comportement animal (abeilles, fourmis), l’orbite du soleil et de la lune, l'histoire de l'Egypte décrit dans les hieroglyphes, l’histoire des prophètes dans les moindres détails, etc…

La vérité est à l’opposer de ce que vous dites, lisez par exemple « As-Sîra » de Ismaïl Ibn Kathîr. Pas facile d’être écrivaine quand on manque de courage pour lire la vraie Histoire.
Le rejet du spirituel et la haine envers les croyants ne sont que les caractéristiques d’un individu qui appelle sur lui le châtiment.

JUSTINE MERIEAU - ECRIVAIN

Blog destiné à faire connaître mes livres, romans et nouvelles. J'y présente des extraits de ceux-ci, avec également quelques inédits. Mais on y trouvera aussi mes humeurs littéraires du moment...
Bienvenue aux amoureux de la littérature !

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Saint-Joseph, 97480, Réunion
Ecrivain nantais, je suis romancière et nouvelliste. Je demeure à La Réunion depuis 1987.